Index / Actualités seniors / Belle éclaircie dans la grisaille…

Belle éclaircie dans la grisaille…

Moins diminuer qu’annoncé, les joueurs du RC Orléans se sont montrés efficaces pour remporter une victoire bonifiée 37 à 12 face  à Vichy le troisième du classement.

une éclaircie dans la grisaille sous un ciel nuageux et venteux et malgré une petite averse de grêle 27e les Orléanais ont signé une de leurs plus belle victoire de la saison 37 à 12. Qui plus est avec le bonus (5 essais à deux) face à Vichy le tombeur de Périgueux. De quoi  reprendre confiance.  Dès l’entame les vichyssois subissaient la domination stérile des orléanais. Malheureusement Yoann Champeau ne pouvait régler la mire sur deux pénalités première et troisième. Do­minateurs dans le jeu mais pas dans les phases de conquête, les joueurs du RCO affichaient une certaine maladresse et vendangeaient quelques actions dangereuses (14′). Les Vichyssois n’en de­mandaient pas tant. Et l’ailier Hernando, bien servi par Arthus, sprintait sur 60 m le long de la tou­che pour planter un essai en coin (0 – 5, 21e). La réaction orléanaise ne tarda pas. D’abord par la botte de Champeau (avec l’aide du poteau, 21e), puis par l’ailier Cyril Billard servit au pied par l’artilleur du RCO (10-5, 28′).

L’essai du bonus de Quentin Bourgade

Un nouveau coup de patte du demi d’ouverture mettait les Orléanais dans de bonnes dispositions avant la mi-temps (13-5, 31e).
Image00013Dès la reprise, les Orléanais maintenaient sous pression les Vichyssois et l’auteur du premier essai doublait la mise après un temps fort dans les 22 m adverses (18-5, 44′). Les joueurs de l’Allier ne s’avouaient pas vaincus et le troisième ligne centre Sirbiladze, après plusieurs regroupements,  pointait derrière la ligne (18-12, 53′). Cela n’entama pas le moral des Orléanais qui poursuivaient dans le registre offensif. Avec son essai en force près des poteaux, Jérémie Mourrut redonnait de l’air à ses équipiers (25-12, 61′). Le centre du RCO, Nathanaël Hiscock oublia son ailier Ludwig Nasso pour un essai tout fait (64′). Il se rattrapa quelques minutes plus tard en inscrivant le quatrième essai après un petit slalom (32-12, 67″). Les Orléanais avaient fait le plus dur. Ils mettaient un point d’honneur à en marquer un cinquième par Quentin Bourgade (37-12, 78′), pour décrocher le bonus offensif (3 essais d’écart), histoire que la victoire soit parfaite…
Jimmy Belouet et Yann Marchais, les deux entraîneurs orléanais, pouvaient avoir le sourire.
« C’est notre match référence. Ça commence à ressembler à une belle équipe de rugby ». Effectivement…

La fiche du match
RC ORLÉANS  – VICHY : 31-12( 13 – 5). Arbitre :M. Le Roch (Bretagne). Spectateurs:  300 environ.

Pour le RCO. 5 essais : Billard (28e, 44e), Mourrut (61e), Hiscock (67′), Bourgade (78′), 3 transformations (28′, 61′,67′) et 2 pénalités (25e, 31e) de Champeau

Pour Vichy. 2 essais : Hernando (21e), Sirbiladze (53e), 1 transfotrmation (53e) Capdeville

RC Orléans. Touchard,Cataldi, Baudot ; Nkoy, Claes, Prat, Pouplot, Mourrut , Galan (cap) ; Champeau, B. Nasso, Marchais, Hiscock, Billard, Junquet.
Sont entres en jeu :Sanches-Pereira, Lebrun, Turpin, Poulain, Bassaletti, Bourgade, Michau

Des blessés qui vont mieux

Petite surprise à la lecture de la feuille de match. Les blessés (Jérémie Sanchez-Pereira, Jérôme Poulain et Felipe Bassaletti) ainsi que Kévin Lebrun (qui devait être absent pour des raisons familiales) figuraient bien sur le document officiel. Pas comme titulaires, mais comme remplaçants.
« C’est vrai, on a eu de vraies Incertitudes jusqu’au dernier moment » confiait après le match Jimmy Belouet., l’un des entraîneurs du RCO. « On s’est fait des nœuds dans la tête pour essayer de se mettre dans les meilleures dispositions …».

Article paru dans la République du Centre du lundi 28 janvier 2019 – Photos Frédéric Roussel (R.C.O)