Index / Quoi de 9 ? / Yann Marchais/Jimmy Belouet, le nouveau duo d’entraîneurs du Rugby Club Orléans

Yann Marchais/Jimmy Belouet, le nouveau duo d’entraîneurs du Rugby Club Orléans

Le Rugby Club Orléans a tourné une page à la fin de saison dernière. Le nouveau duo d’entraîneurs, Yann Marchais/Jimmy Belouet, s’attelle à en écrire une nouvelle.

La communication est plutôt rare, mais les deux nouveaux entraîneurs, Jimmy Belouet et Yann Marchais, deux anciens du RCO, ne sont pas restés les bras croisés depuis leur installation et ont commencé à mettre leur projet en place.Yann Marchais et Jimmy Bellouet
Mais à peine avaient-ils pris la succession de Franck Cohen, dont le contrat n’avait pas été renouvelé après douze saisons passées sur le banc, qu’ils devaient faire face aux départs de sept joueurs de l’équipe première (lire par ailleurs). À noter aussi que le RCO devra se passer durant quatre mois du jeune centre Victor David, en partance pour ses études en Europe de l’Est.
Côté recrutement, Yann Marchais reconnaît avoir « des pistes et des contacts », mais reste discret. « Tant que ce n’est pas officiel, on ne donnera pas de nom », insiste-t-il. On devrait en savoir plus à la fin du mois.

Faire confiance aux jeunes

Les partants seront-ils remplacés ? « Pas forcément », concède l’entraîneur des avants, qui est revenu au club il y a quatre saisons pour encadrer l’équipe réserve. « On comblera, mais on fera aussi confiance aux jeunes qui montent. » Et de rappeler la grande ligne directrice de leur projet : « Grâce à la formation des jeunes du club, on veut rejoindre le plus haut niveau amateur (la Fédérale 1, ndlr). » Pas une nouveauté, mais plutôt une nouvelle affirmation.
D’ailleurs, les jeunes cadets du RCO, qui évoluaient jusqu’à présent dans le championnat Teulière, ont été invités par la Fédération à participer aux barrages du championnat Alamercery, une compétition située un cran au-dessus. Un joli challenge, mais aussi une reconnaissance…
Tendre vers le plus haut niveau amateur implique que le RCO vise, a minima, les quatre premières places qualificatives dans ce championnat de Fédérale 2 qui s’ouvrira le 9 septembre. Aujourd’hui, il y a encore beaucoup d’incertitudes. D’abord sur l’effectif dont disposeront les deux entraîneurs. Mais aussi sur le potentiel des nouvelles recrues, et sur la composition de la poule.
À savoir. Les poules des championnats fédéraux ainsi que les calendriers seront communiqués lors du Congrès de la Fédération française de rugby, qui se déroulera à Perpignan du 28 au 30 juin.

Les joueurs

Ils partent. Hemilembolo (pilier, Chartres), A. Couquet (talonneur, Blois), Coranson (2 e ligne, Chartres), Pécile (3 e ligne, Chartres), Lemoine (arrière, Beaune).

Ils arrêtent. Gröll (2 e ligne), Nicolle (pilier).

Ils restent. Lebrun, Sanchez-Pereira, Robin, H. Clech, Junquet, Porcher, Touchard, Turpin, Deleplace, Cataldi, Chantereau, Nasso, Billard, Champeau, Lambert, Pinsard. Les entraîneurs poursuivent leurs entretiens avec le reste de l’effectif.

Article paru dans la République du Centre du mercredi 20 juin 2018 – Pierre Perlicius