Index / Actualités seniors / Victoire bonifiée pour un derby

Victoire bonifiée pour un derby

RC Orléans – Châteauroux : 31-11

Plus fébriles que d’habitude, les Orléanais n’ont pas fait un grand match face à Châteauroux, le voisin et lanterne rouge. Ce qui n’a pas empêché les joueurs du RCO de bonifier leur succès.
Il faut bien le reconnaître : face au promu Châteauroux on n’a pas assisté au meilleur match des Orléanais. Loin de là. Les équipiers du capitaine Martin Junquet ont eu toutes les peines du monde à installer leur jeu et ont souvent déjoué. Les deux entraîneurs, Jimmy Belouet et Yann Marchais, le reconnaissaient, mais voulaient « positiver ». « Même en faisant un non-match, on sort avec le bonus offensif. On ne va pas se prendre pour d’autres non plus et on est satisfait du résultat ». « C’est aussi le premier match où l’on avait la pression du résultat », poursuivaient-ils pour expliquer la « petite » prestation de leurs joueurs.

Un essai après 45 secondes de jeu !

Pourtant le match ne pouvait mieux commencer pour le RCO : 45 secondes de jeu et l’ailier Quentin Burelle pointait derrière la ligne, après plusieurs temps de jeu des avants (5-0, 1 re). « Ce premier essai apporte ce que l’on ne voulait pas : un surplus de confiance. On n’a plus fait les efforts… », analysait Jimmy Belouet. D’autant que les Castelroussins profitaient des erreurs orléanaises pour prendre le score, 5-11, après deux pénalités (6 e, 38 e) et un essai en force de Barut (28 e). Heureusement durant les arrêts de jeu, à la suite d’une penaltouche, le RCO se remettait en ordre de marche grâce à Enzo Cataldi et regagnait les vestiaires après avoir repris le commandement (12-11, 40ème +2)

Le recadrage des deux entraîneurs durant la pause était plutôt bénéfique. Même si une percée du Castelroussin Ardibus était stoppée in extremis par Quentin Bourgade (45 e). L’essai de Cyrille Billard, après un relais d’Edwald Marchais, remettait le RCO sur de bons rails (17-11, 51 e). Après une interception et un sprint de 50 m Boris Nasso délivrait un peu plus les joueurs du RCO (24-11, 60 e). Même les Orléanais déjouaient toujours. Sous la pression des Castelroussins, le RCO desserrait l’étau par la botte de Johan Champeau (68 e). Dans les arrêts de jeu, les Orléanais aggravaient le score sur un nouvel essai en contre et une course de 70 m de Nathanaël Hiscock (31-11, 80 e+1). Une victoire bonifiée tirée par les cheveux, mais les Orléanais s’en contentaient.

LA FICHE

RC ORLÉANS – RAC CHÂTEAUROUX 31-11 (12-11). 500 spectateurs environ. Arbitrage de M. Leblanc (Île de France).
Pour Orléans. 5 essais : Burelle (1 re), Cataldi (40 e+2), Billard (51 e), B. Nasso (60 e), Hiscock (80 e+1) ; 3 transformations de Champeau (40 e+2, 60 e, 80 e+1). Exclusions temporaires : Cataldi (carton blanc, 11 e), Turpin (carton blanc, 65 e).
Pour Châteauroux. 1 essai : Barut (28 e); 2 pénalités (6 e, 38 e) de Richard. Exclusions temporaires : Doucot (carton blanc, 32 e), S. Bencharrada (carton jaune, 78 e).

RC Orléans. Manufekaï, Cataldi, Lebrun, Clech, Claes, Riguet, Pouplot, Bassaletti, Bourgade, Champeau, Burelle, Billard, Marchais, B. Nasso, Junquet. Sont entrés en jeu : Turpin, Touchard, Nkoy, Fernandez, Robin, Hiscock, L. Nasso.

Article paru dans la République du Centre du lundi 22 octobre – Pierre Perlicius
© photo Christelle Gaujard