Index / Championnat U14 / Super Challenge de France à Vincennes

Super Challenge de France à Vincennes

Samedi 27 janvier, l’ERAO 1 jouait à Vincennes sa première journée de la 2e phase du Super Challenge de France, alors que la journée précédente prévue à Vannes a été reportée en principe au 10 février. Départ à 11h, radio Nostalgie mettant l’ambiance dans les mini-bus de Pascal et Jacky.
L’objectif était d’obtenir une victoire sur les deux matchs et le contrat a été rempli, puisque les jeunes l’ont emporté d’emblée face à leurs hôtes du jour, avant d’incliner logiquement 62-0 face au Racing, l’un des 3 ou 4 cadors de la catégorie cette année, qui avait notamment battu Toulouse et La Rochelle lors de la journée précédente. Le score de ce second match est sévère, mais nos joueurs se sont toutefois bien battus, et si quelques plaquages en un contre un n’avaient pas été manqués, le score, moins lourd, aurait été plus représentatif du match. Mais ils avaient aussi beaucoup donné lors du premier match et à ce niveau la moindre faiblesse ne pardonne plus. Pour information, Vincennes a encaissé de son côté plus de 110 points, en faisant cette fois tourner le chrono (en SCF en effet, dès qu’un essai est marqué, le temps est arrêté jusqu’au coup d’envoi suivant, ce qui fait que les matchs peuvent en réalité durer 40mn, surtout, et c’est quand-même assez paradoxal, quand on encaisse beaucoup d’essais…).
DSCN0012
Face à Vincennes, le match est parti tambour battant. Un peu crispés sans doute, les joueurs de l’Entente ont laissé filer beaucoup d’occasions, notamment en première mi-temps, en manquant souvent la dernière passe. Néanmoins ils ont dominé dès les premières minutes et n’ont pas laissé respirer leur adversaire, qui avait battu de son côté le Stade français lors de la journée précédente. Avec un score nul et vierge immérité à la mi-temps, on craignait qu’un contre assassin ou un coup du sort ne vienne doucher les espoirs de l’Entente alors que la partie était somme toute bien maîtrisée. Mais la seconde mi-temps est repartie sur le tempo de la première et les « Orléanais » ont réussi cette fois à concrétiser certains de leurs nombreux temps forts pour inscrire trois essais et l’emporter 15-0. Un score somme toute bien maigre au vu du déroulement du match. Mais pour une première pour tous à ce niveau, l’ensemble des suiveurs et le fan club en délire dans les tribunes étaient satisfaits.
Le bilan de la journée est donc des plus positif. Nos jeunes ont rivalisé, ils savent désormais qu’ils le peuvent, et les quelques « premières années » intégrés dans le groupe ont notamment été très bons. On déplore quelques blessures (que l’on espère peu grave) qui sont intervenues au cours du second match, où le niveau d’engagement physique est tout de suite monté de deux crans. Mais il y a désormais quinze jours pour se reposer et préparer la journée en retard à Vannes, contre les bretons et Les Sables-d’Olonne. Objectif là encore : ramener une victoire.

Pour visualiser les photos, cliquez ici