Index / Non classé / Première défaite pour les cadets Teulière A

Première défaite pour les cadets Teulière A

Samedi 7 janvier 2017

Ras Stade Caennais/Côte de Nacre 19 ERAO RCO 17

En déplacement à Caen, les cadets de l’Entente ont subi leur première défaite de la saison. Une défaite logique car les jeunes n’ont jamais dominé techniquement et physiquement une équipe Caennaise qui en voulait plus. Défaite inquiétante ? On le verra lors de la deuxième phase de championnat qui débute le samedi 4 février.echauffement-teula Le début du match est à l’avantage de l’ERAO et c’est fort logiquement que les orléanais ouvrent le score. (On est à 2’30 de jeu). L’essai est transformé. Ras Caen 0 ERAO RCO 7. Les orléanais récidivent à la 7’ par un essai non transformé. Ras Caen 0 ERAO RCO 12. Le match va être une simple formalité….!! Caen réduit le score à la 10ème minute (essai). Ras Caen 5 ERAO RCO 12. Un fait important en première période. L’ERAO joue dans le camp Caennais. On est à environ 35 mètres de ligne d’en-but. Le ballon va rapidement à l’aile et Martin déborde toute la défense pour inscrire un essai en coin. Notre arbitre de touche pour éviter le défenseur gesticule avec son drapeau de touche. L’arbitre pense qu’il signale une touche et refuse l’essai.
Le gag parfait. Caen joue de plus en plus dans notre camp et l’ERAO n’arrive pas à mettre son jeu en place. Plusieurs 3 contre 1 auraient pu aller au bout. Les Orléanais confondent vitesse et précipitation.. !!!. Lors du premier temps mort, Papi recadre les troupes et demande de ne pas jouer seul. A cet âge, il est difficile de jouer collectif. La mi-temps est sifflée sur le score de 12 à 5 en faveur des Orléanais. Six changements sont opérés pour aborder cette seconde période mais rien n’y fait. Caen domine et l’ERAO subit. A la sortie d’un ruck en notre faveur le ballon est intercepté et le Caennais va marquer entre les poteaux. Ras Caen 12 ERAO RCO 12. On joue la 50ème mn. 5’ plus tard, Caen marque de nouveau un essai transformé. Ras Caen 19 ERAO RCO 12.
Il va falloir scorer deux fois pour prendre l’avantage et espérer l’emporter. Le public qui regardait les juniors (matchs en même temps) vient autour de la main courante pour supporter les cadets de Caen. Des insultes fusent mais l’arbitre ne peut rien faire. Il nous le dira à la fin du match. Ce qui est en dehors du terrain n’est pas sanctionnable. Le fair-play disparait de plus en plus dans le rugby. Les temps changent… !!!

Le deuxième fait marquant est la pénalité jouée à la main à 5 mètres de la ligne d’essai caennaise. Notre neuf lance Loïc qui va sans doute marquer (il est à un mètre de la ligne). Le hasard ne faisant pas bien les choses…, un Orléanais se retrouve devant Loïc qui le percute.

L’arbitre siffle le contact. La communication ne fonctionne pas…chez les Orléanais. A 2’ de la fin du match, Lucas joue la pénalité rapidement et marque entre les poteaux. L’ERAO est revenue à deux longueurs. Si la transformation est réussie on revient à égalité. C’est le troisième fait marquant :
Notre buteur ne prend pas assez de recul et le ballon est contré. Il reste une poignée de secondes mais le miracle n’aura pas lieu. Caen avait plus d’envie et l’ERAO avait gagné avant de jouer.

Prochain rendez-vous au stade des Montées le samedi 21 janvier 2017 contre l’Ovalie des Portes de l’Eure.