Index / Actualités seniors / Le R.C. Orléans privé de bonus

Le R.C. Orléans privé de bonus

Tulle vs R.C.Orléans 26 – 16

Les joueurs du R.C Orléans ont bien failli créer la surprise à Tulle en menant à la mi-temps. Les Tullistes ont profité d’une supériorité numérique pour reprendre le score.

C’est dans un incident de cathédrale que la mi-temps du match entre Tulle et Orléans a été atteinte, hier après-midi , au stade Alexandre-Cueille. Pour avoir encaissé un essai de pénalité juste avant le changement de côté, Tulle était mené 13 à 9.  Surtout, les Tullistes n’étaient pas  parvenus  à concrétiser leur domina­tion territoriale autrement qu’en se nourrissant des fautes de leurs adversaires. Bref, le SCTC, qui restait sur 3 défaites consécutives, n’était pas franchement serein face à des Orléanais bien drivés par la charnière Galan – Champeau.
Il fallait attendre l’heure de jeu pour voir le Sporting renverser la vapeur. À 15 contre  14 (carton blanc à Billard) , les joueurs tullistes optaient pour la pénaltouche alors que leur staff leur demandait de prendre 3 points.
LebrunLe RCO s’accroche

Un choix judicieux puisque dans le prolongement de l’action, le deuxième ligne Manczak était poussé dans l’en-but par ses copains du pack (19-13). Orléans s’accrochait sur une pénalité de Champeau (19-16, 70″) avant d’être privé du bon us défensif par les avants tullistes. Après avoir poussé la mêlée orléanaise à la faute dans ses 22 mètres, les Tullistes faisaient le siège de la ligne d’en-but pendant les cinq dernières minutes. Ils en étaient récompensés par un  essai de Brachet transformé par Maugein (26-16). Ouf !

Le prochain rendez-vous des Orléanais s’annonce également difficile avec la réception de Vichy, dimanche prochain.

La fiche

TULLE • RC ORLÉANS, 26· 16 (9·13). Arbitre : M. Vergnud (Nouvelle Aquitaine). 300 spectateurs.

Pour Tulle.  2 essais Manczok (58’), Brochet (80’) ; 4 pénalités (6′, 20′, 23′, 43′) et 2 transformations Maugein.Carton jaune. À Tulle :Vialle (40′).
Pour RC Orléans. 1 essai de pénalité (38’) ; 3 pénalités (9′,25’, 70’) de Champeau . Cartons blancs. À Orléans :Poulain (22′), Billard (58′).

Article paru dans la République du centre du lundi 21 janvier 2019 – Photo La Montagne