Index / Actualités seniors / Des leçons à tirer pour le R.C. Orléans

Des leçons à tirer pour le R.C. Orléans

Après la lourde défaite concédée, dimanche, à Limoges (32-­7)

Les Orléanais ont connu la déroute à Limoges (32-7). Les joueurs du RCO voulaient un match référence à l’extérieur. C’est raté… « On doit tirer les leçons de cette défaite », avoue Yann Marchais, l’un des entraîneurs.

«On a pris rafale sur rafale durant les vingt­cinq premières minutes. Il y avait 24 à 0 après vingt-deux minutes de jeu ! », avoue Yann Marchais, l’un des deux entraîneurs du RCO, qui semble un peu groggy. « On est tombé sur une équipe de Limoges intelligente qui a su appuyer là où ça fait mal et ils ne se sont pas trompés ». « On n’a pas su trouver de solutions sur les touches défensives. Sur les six essais, on en prend cinq à zéro passe », constate­t­il. Bien sûr une douzaine de joueurs étaient absents (dont Yohann Champeau forfait de dernière minute). Mais le coach des avants est clair. « Je ne veux pas me cacher derrière ça ». Il veut regarder son effectif premier dans sa globalité (plus de trente joueurs). « Ceux qui ont joué n’ont pas moins de qualité que les absents. Ils ont surtout moins d’expérience. Je ne veux pas tirer sur les joueurs. C’est un tout. Nous aussi, on doit se remettre en cause. Il faut que l’on tire les leçons de ce match ». Pour lui « il y a un fossé entre les matches des Espoirs et ceux de la première. Surtout au niveau du rythme », insiste-­t-­il. « Il ne faut pas oublier que nous sommes en construction, que nous avons des joueurs en formation ». C’est pour cela que les deux entraîneurs (Jimmy Belouet et lui) veulent donner plus de temps de jeu aux jeunes. « Pour qu’ils acquièrent de l’expérience », répète-t-­il.

Pas de match facile

Dans cette poule très homogène, les succès et les défaites ont un impact immédiat. « C’est un championnat marathon, on n’est pas habitué à cela », explique Yann Marchais. « Il n’y a aucun match facile. Comme on pouvait en avoir par le passé. Les résultats le prouvent. On est à trois points de la qualification et à trois points de jouer le maintien… » Samedi soir, les Orléanais accueillent Isle­ sur Vienne (8e, 21 pts, battu à domicile par Vichy). Pas de grand changement à attendre (blessures, absences et suspension obligent). Si retours il doit y avoir, ce seront ceux d’Enzo Cataldi et de Gaëtan Nkoy. Rien de sûr.

D’autres matches en nocturne

Les matches en nocturne le samedi soir, au RC Orléans on adore. Sur ses 6 matches à domicile de la phase aller, 5 ont eu lieu le samedi en nocturne. Le dernier ce sera Isle-surVienne, ce samedi 24 novembre, à 19 heures. Pour la phase retour des contacts ont déjà été pris. On sait que le match contre Bourges se déroulera le samedi 12 janvier, toujours à 19 heures. Les responsables du RCO attendent aussi les confirmations pour Vichy (26 janvier) et Limoges (23 mars).

LES ECHOS

RÉALISATEURS  – Hugo Veyssière (St-Junien) a repris la première place du classement des meilleurs réalisateurs de la poule 8. Le classement (après 9 matches) : 1.Veyssière (St-Junien) 103 pts (lE, 19T, 20P) ; 2. Champeau (RC Orléans) 92 (13T, 20P, 2D) ; 3.Cartier (Clermont-Cournon) 85 ; 4. Maugein (Tulle) 76…

ERREUR  – Ce n’est pas Yohann Champeau , le buteur attitré du RCO, qui a transformé l’essai orléar1ais, dimanche à Limoges, mais le jeun e Alexar1dre Mirland. Yohann Champeau n’avait pas fait le déplacement pour des raisons familiales.

VICTOIRE – Petite consolation pour le RCO, son équipe réserve s’est imposée, 10-12, en lever de rideau. Les Orléanais sont 6ème, avec 30 pts et 5 victoires

Article paru dans la République du Centre du jeudi 22 novembre 2018. – Photo © Stephane Lefèvre (Le populaire du centre)