Index / Actualités seniors / Après un premier bloc de trois matches, le R.C. Orléans pointe en deuxième position

Après un premier bloc de trois matches, le R.C. Orléans pointe en deuxième position

Jimmy Belouet et Yann Marchais, les deux nouveaux entraîneurs du RC Orléans, l’assurent : ils n’avaient pas de « feuille de route », de prévisions et n’avaient donc pas envisagé être si bien classés à l’issue du premier bloc de trois matches. « On était un peu dans l’inconnu. On voulait être le mieux classé possible », affirment-ils. C’est vrai, on n’attendait pas les joueurs orléanais, qui ont dû digérer une intersaison plus mouvementée qu’à l’ordinaire, en si bonne position au classement (deuxièmes). « C’est encourageant », avouent tout sourire les deux entraîneurs. « Mais on ne va pas s’emballer. On ne va pas tout changer pour autant.

On va continuer à travailler pour avancer. Peut-être que l’on demandera un peu plus d’exigence aux joueurs. On veut garder cette dynamique. C’est le début, il y aura des moments difficiles », avoue Yann Marchais. « On sait très bien qu’un groupe se construit dans la victoire. Les semaines de travail passent mieux », ajoutait Jimmy Belouet.

Un deuxième bloc révélateur

Au RCO, on savoure ce petit bonheur. En trois matches, les Orléanais ont comptabilisé une défaite à domicile bonifiée (Issoire) ; une victoire à l’extérieur (Bourges) et un succès bonifié (Tulle). Mais les deux entraîneurs ont déjà les yeux tournés vers ce bloc de quatre matches avec les déplacements à Vichy (le 7 octobre) et St-Yrieix (le 28 octobre) qui encadreront les réceptions de Périgueux (samedi 13 octobre) et Châteauroux (le 21 octobre). « Ce deuxième bloc sera un véritable révélateur. Il est important et ne sera pas facile à gérer », renseigne Jimmy Belouet. Bref, les Orléanais en sauront un peu plus sur leur potentiel.

Article de la République du Centre du jeudi 27 septembre 2018 – Pierre Perlicius
© photo Laurent Thevret