Index / Actualités seniors / Après la défaite à domicile du RC Orléans face à Périgueux (23-39)

Après la défaite à domicile du RC Orléans face à Périgueux (23-39)

Les Orléanais, réduits à 14 durant près d’une heure, ont subi la puissance de Périgueux. Au classement, les positions se resserrent et Châteauroux, le prochain adversaire du RCO, s’est réveillé face à Vichy…

Difficile de tirer des enseignements de la lourde défaite à domicile (23-39) concédée samedi face à Périgueux ( lire notre édition de dimanche). Certes les Périgourdins affichaient une puissance et une densité physique peu commune, mais les Orléanais se sont vite retrouvés à 14 (25 e) après l’expulsion sévère du talonneur Jérémie Sanches-Pereira. Dans ce contexte, il était évident que les joueurs du RCO allaient craquer à un moment ou à un autre. « Ça nous a fait basculer dans quelque chose de négatif », analysait Jimmy Belouet, l’un des entraîneurs du RCO. « Plein de petites choses se sont enchaînées ce qui fait que l’on n’a jamais pu revenir ne serait-ce que pour le point de bonus défensif ».
Les Orléanais ne se sont pas économisés. Mais à 14, ils se sont vite mis dans le rouge. « On voulait mettre une stratégie d’occupation en espérant qu’ils se prennent les pieds dans le tapis. Mais les joueurs ont tout donné. Au final, on a trop joué et on s’est fait contrer. Stratégiquement, on a fait quelques erreurs. Mais que reprocher aux joueurs ? Pas grand-chose, si ce n’est ces maladresses sur la fin parce qu’on est dans le rouge et que l’on joue tout… »
Les Orléanais ont manqué ce rendez-vous du match charnière qui pouvait les maintenir dans le haut du classement. Mais cette cinquième journée a réservé son lot de surprises. Comme ces défaites d’Issoire, le leader, à Limoges, de Tulle à Saint-Yrieix et de Vichy à Châteauroux, la lanterne rouge… Les positions se sont resserrées. Cinq points séparent le 3 e (Isle\Vienne) du 10 e (Saint-Yrieix)… C’est la poule la plus homogène de Fédérale 2. Attention aux mauvaises surprises.

Contre Châteauroux dimanche

Voilà les Orléanais prévenus, eux qui reçoivent les Castelroussins, dimanche prochain (15 heures, aux Montées). Jimmy Belouet semblait réservé. « On va déjà commencer par compter les valides ». L’infirmerie du RCO affiche complet avec entre autre : Jérôme Poulain (mollet), Jérémie Mourrut (épaule), Andy Deleplace (KO), Paul Lebrault (cheville), Xavier Boulebsal (main), Victor Clech (traumatisme à la face), Quentin Burelle (genou). Ce dernier doit également partir quelques mois pour le Vietnam… Sans oublier l’absence de Victor David parti en Slovénie pour ses études (il sera de retour en février), et le carton rouge de Jérémie Sanches-Pereira. Les Orléanais ont les moyens de battre Châteauroux « Mais tant que le match n’est pas joué, il faut rester prudent… »

Les Vichyssois l’ont appris à leurs dépens.

Article paru dans la République du Centre du lundi 15 octobre 2018 – Pierre Perlicius

© photo Florence Coudray