Index / Historique

Historique

Le rugby se pratique à Orléans depuis le début du siècle dernier (dans le milieu universitaire).

1901 – Le lycée Pothier est Champion de France scolaire

1909 – Le lycée Pothier est 1/2 finaliste, éliminé pas les « Arts et Métiers » d’Aix en Provence

1919 – Création d’un club de la ville « Le Club Athlétique Orléanais ». Les matchs se déroulent n’importe où, sans vrai terrain

1931 – Les dirigeants de l’époque décident de créer un stade. Ils constituent une société civile et font chacun un apport financier. Sous la conduite de Marcel Garcin, joueurs et dirigeants se mettent à l’ouvrage, et sans aucune subvention, construisent le stade : tribunes, vestiaires, douches,.. puis drainer et ensemencer le terrain. (Ce stade existe toujours, c’est l’ancien Marcel Garcin d’Olivet)

1935 – Le club se nomme le « Sporting Club Orléanais », puis par la suite « Olympique Club Orléanais », club omnisport de la ville.

1937 – Les dirigeants proposent la vente du terrain, qui se nomme le Couasnon, à la ville d’Orléans. Monsieur Lévy, Maire accepte et conventionne l’utilisation de ce stade pour la pratique du rugby, à raison d’un bail de 99 ans, pour un franc symbolique de location.

1948 – Le stade prend le nom de Marcel Garcin, martyr de la résistance, mort en déportation.
Un monument fut inauguré le 11 novembre 1948.

1966 – Le rugby quitte l’Olympique Club Orléanais. Le RUGBY CLUB ORLEANS est officiellement crée le 16 juin 1966.

Dès lors, le Rugby Club Orléans a rapidement franchi les échelons le séparant du haut niveau : il participa pour la première fois de sa jeune histoire à la 1ère Division Groupe B lors de la saison 1980/1981.

A l’instar d’autres clubs qui ont marqué l’histoire de notre sport, le Rugby Club Orléans connaîtra des périodes fastes comme d’autres moins glorieuses, mais il restera toujours un club formateur porteur des valeurs intrinsèques de l’Ovalie.

L’histoire sportive du Rugby Club Orléans est marquée par un titre de Champion de France Groupe B2 et une victoire en Coupe du Président en 1993. Il affronta également, au cours des années 80, les monuments du rugby que sont le Stade Toulousain (Coupe de France en 1984), le SU Agen (défaite 12-6 en 1987) ainsi que l’AS Béziers (victoire en 2000). Cette glorieuse époque valut au pack orléanais emmené par Jean-Michel Grimault et Jean-Pierre Duchayne l’élogieuse réputation d’être difficile à manœuvrer.

Pensionnaire du Championnat de France Elite 2 jusqu’en 2000, le Rugby Club Orléans subit deux rétrogradations successives, ce malgré la nomination de Jacques Fouroux au poste de Manager Général.

L’arrivée d’une nouvelle équipe dirigeante a permis au Rugby Club Orléans de retrouver sa place au sein de l’élite amateur au terme de la saison 2002/2003, une place plus conforme à son glorieux passé.

La volonté de cette nouvelle équipe en place depuis 2001 est de construire des bases solides pour pérenniser le club et lui permettre d’accéder à la PRO D2 dans le futur. Fidèle à cette ligne de conduite, le club a ouvert en septembre 2004 un Centre de Formation labellisé par la Fédération Française de Rugby. La première promotion, parrainée par Olivier Brouzet, a accueilli quinze stagiaires âgés de 15 à 20 ans

Après une première saison très encourageante (2002/2003) en Fédérale 1 ponctuée par une élimination en 16èmes de finales, le club n’a pu éviter la relégation en Fédérale 2. Il nous faut attendre la saison 2006-2007 pour retrouver l’élite amateur.

2006/2007 – Une bonne saison, ponctuée par une qualification dans le «Trophée Jean Prat», tournoi final de l’élite de Fédérale 1.

2007/2008 – Une 2ème place à l’issue des phases de qualification nous envoie en Jean Prat. L’équipe laisse échapper les 1/4 de finale pour un point face à Valence d’Agen

2008/2009 – Nouvelle qualification pour le Jean Prat avec le même résultat que les 2 saisons précédentes, on échoue de peu aux portes des 1/4 de finale.

2009/2010 – Pour la 1ère fois depuis son accession à la Fed.1 le RCO échouera pour la qualification en Jean Prat mais fera une fin de saison très honorable puisqu’elle ne s’inclinera qu’en finale du championnat de France de Fédérale 1 contre La Seyne sur mer.

2010/2011 – Saison en demie teinte, malgré quelques bonnes prestations le RCO, à cause de ses problèmes d’effectif remplira le contrat fixé en début de saison en assurant son maintien en Fédérale 1.

2011/2012 – Saison très difficile en raison de tensions internes. L’équipe ne peut, malgré de bons matchs, se maintenir à ce niveau et est reléguée en Fed 2. Comble de malchance, des problèmes financiers obligent le club à la relégation administrative en Fed 3. Il faut remonter très loin pour retrouver le RCO à un tel niveau.

2012/2013 – Force est de constater aujourd’hui, que les engagements à rebondir sportivement et humainement ont été tenus.

Une très bonne saison pour le club avec l’équipe première qui termine en tête de sa poule mais qui échouera pour un petit point à l’accession en Fed 2. Il faudra remettre l’ouvrage sur le métier et envisager sérieusement la montée lors de la prochaine saison. Les jeunes ont également été à l’honneur en cette saison en qualifiant les cadets et les juniors en championnat de France. La cerise sur le gâteau fut, pour la première fois dans l’histoire du RCO, le titre de Champion Régional pour nos U13 et U15. Ces résultats sont de bonne augure pour l’avenir du RCO.

2013/2014 – Une saison formidable au dires du président Christian Lavezard. L’équipe 1 accède à la Fédérale 2 en restant invaincue au cours de la saison régulière : 93 points engrangés sur les 100 possibles. Elle loupe toutefois la finale pour le titre suite à un match bafouillé en 1/2 finale contre Meyzieu, ce sera sa seule défaite de la saison. La B n’est pas en reste puisqu’elle se qualifie pour le championnat de France mais s’incline en 16ème. Nos jeunes remportent en juniors et en cadets la coupe du Centre, bref une très belle saison.

2014/2015 – Une saison de transition. Il fallait trouver ses marques dans un championnat plus difficile. La mission a été accomplie puisque l’équipe se maintenait. La B, quant à elle, se qualifiait pour la 5ème année consécutive. Elle s’inclinera toutefois au 1er tour du championnat de France. La grande satisfaction de la saison viendra de nos Cadets qui échoueront pour le titre de Champion de France au terme d’un match nul 7 à 7. Le bouclier s’éloignait à l’issue des tirs au but.

2015/2016 – Une belle saison où on loupe la qualification de très peu. L’équipe Espoirs, une nouvelle fois qualifiée, quittait les phases finales dès le 1er tour. Une belle satisfaction avec nos Cadets qui échoueront en 1/4  de finale du Championnat de France  .