Index / Championnat Junior / Une victoire à l’arraché!

Une victoire à l’arraché!

Balandrade. 10ème journée. RAS Joué les Tours 14 Rugby Club Orléans 17. (Mi-temps : 7 à 12).

Pour le RCO : 1 essai de Mathis MEDELLI ; 4 pénalités de Martin DUCHAMP.
Pour Joué-lès-Tours : 2 essais transformés.

Un match très important pour les 2 clubs en vue d’une qualification pour les phases finales : seules les 2 premières équipes de la poule seront qualifiées. Ce match fut donc très engagé mais correct. Les 2 équipes ont proposé des styles différents. Joué-lès-Tours avait choisi d’envoyer du jeu ; Charbo/Toto ont basé le leur sur les avants, une défense hermétique et sur ce qui fait la force de ce groupe : la solidarité. La 1ère mi-temps a été maîtrisée : nous avons marqué des points à chacun de nos temps forts. Et malgré une grossière erreur défensive, nous menons à la pause par 12 à 7. La 2ème mi-temps fut plus compliquée. IMG_0357La fatigue due à un engagement total et le vent, alors favorable aux jocondiens, ont permis à Joué-lès-Tours de marquer logiquement un essai et de mener au score à la 60ème minute par 14 à 12. Il reste 10 minutes à jouer et l’objectif est alors de conserver ce précieux point de bonus défensif. C’était sans compter sur le mental et l’abnégation de nos jeunes. À la dernière minute, nos avants, à la suite d’un magnifique travail dans les 22 mètres adverses, ont offert un ballon en or à nos ¾ qui ont marqué l’essai libérateur par l’intermédiaire de Mathis MEDELLI. Transformation manquée…mais fin du match ! Cette victoire nous ouvre les portes des phases finales. Mais attention, la qualification n’est pas encore acquise. Il faudra faire preuve du même sérieux pour les 4 dernières rencontres. Pour terminer, un grand merci à Côme CHANTELOUP, le 23ème homme, à Benoît CHATEAU et Victor WINTELER qui ne sont pas rentrés sur le terrain. Leur excellente attitude, malgré leur légitime déception, est une preuve de la solidarité de ce groupe. Homme du match : Hubert CORRE, symbole d’un huit de devant énorme durant cette rencontre. Cagolin : CORRE Hubert. Arrivé en retard au rendez-vous, il s’en est fallu de quelques minutes pour qu’il ne soit pas inscrit sur la feuille de match !

Pour visualiser les photos, cliquez ici