Index / Championnat Cadet / La remontada orléanaise

La remontada orléanaise

Samedi 11 mars 2017 au stade des Montées
Pelouse impeccable, beau temps. ERAO RCO joue en noir. Plouzané joue en bleu et blanc.

Le début de match est à l’avantage de l’ERAO. Les noirs marquent un essai rapidement. Belle entame de match. ERAO RCO 5 RAS Plouzané 0.
Le soleil brille en ce bel après-midi de mars sur le stade des Montées. Tous les clignotants sont au vert. Et puis rapidement tout s’assombrit sur le terrain. Plouzané prend le dessus et passe devant fort logiquement. ERAO RCO 5 RAS Plouzané 7. Rien d’inquiétant pour l’instant même si on n’arrive pas à régler le problème en touche. Une pénalité en face des poteaux est passée par Plouzané. La mi-temps est sifflée sur le score de 10 à 5.Touche
En deuxième mi-temps, les orléanais ont la tête au fond du seau. Plouzané avance, casse les plaquages. Ils ont la possession du ballon et nos cadets ne font que défendre. 2 essais transformés (ERAO RCO 5 RAS Plouzané 24) donnent une belle avance aux bretons. Le bonus offensif n’est pas loin pour les ciels et blancs. La valise est presque pleine. Papi lors d’un temps mort leur demande au moins de relever la tête. Petit à petit, les noirs sont plus mordants. Ils avancent et font reculer les bretons. Un essai transformé permet à nos jeunes de recoller un peu au score. ERAO RCO 12 RAS Plouzané 24.
Il n’y a plus qu’une équipe sur le terrain. Plouzané est dépassé par la furia orléanaise. L’ERAO se prend de rêver. Un nouvel essai vient récompenser la domination des locaux. ERAO RCO 17 RAS Plouzané 24. Les têtes sont de nouveau hautes et la fierté est de retour.
Les Orléanais reviennent de loin…
la remontada orléanaise Lucas joue rapidement à la main la pénalité. Les bretons sont à la faute. 10 mètres de plus et un carton jaune pour Plouzané. A la dernière minute, l’ERAO marque un essai. ERAO RCO 22 RAS Plouzané 24. Clément s’élance et passe la transformation. ERAO RCO 24 RAS Plouzané 24. L’arbitre siffle la fin du match. Les noirs exultent. Ils ont retourné la situation et sont revenus de l’enfer. Rien n’est perdu, rien n’est gagné pour la qualification. Rouen nous attend dans 15 jours. Soyons forts dans les têtes et sur le terrain….

Pour visualiser les photos, cliquez ici