Index / Actualités jeunes / Un bon début en National -18, comme ils disent

Un bon début en National -18, comme ils disent

National -18. 1ère journée. C’ Chartres RUGBY  15 R.C. Orléans : 27 (mi-temps : 3 à 17)

3 essais de Loïc KEITA, 2 pénalités et 3 transformations de Martin DUCHAMP.

Un bon début en National -18, comme ils disent.

1er match, 1ère victoire. Lionel et Toto ont félicité le groupe présent à Chartres pour une belle victoire qu’il fallait aller chercher. Et pourtant, tout ne fut pas parfait.

La 1ère heure fut bien gérée. Malgré quelques erreurs dans les choix de jeu, nos jeunes ont su marquer dans leurs temps forts et ont fait preuve d’une belle solidarité défensive pour mener 24 à 3. Malheureusement les 20 dernières ont été moins formidables. Peut-être se voyaient-ils déjà gagner avec le point de bonus offensif. Des erreurs de placements défensifs ou des occasions perdues qui n’étaient pas sans importance, c’est fort logiquement que Chartres marque 2 essais et nous ne gagnons finalement que 27 à 15, sans point de bonus
Samedi prochain, nous recevons Saint Nazaire : il n’y aura pas de droit à l’erreur et il faudra désormais élever les niveaux de jeu et d’exigence pour être maîtres à domicile.

Hommes du match : Loïc KEITA, auteur d’un « hat-trick » et « Zlatan » Lucas LEMOYNE.
Lucas, toujours au cœur du combat, a encore été très actif pour ce qui était son dernier match en juniors. Lucas va en effet fêter ses 18 ans ce mardi 9 octobre. Alors bon anniversaire Lucas et bons matchs chez les grands.
Borat du match : Lionel CHARBONNEL. Exigeant  avec ses joueurs avant et pendant le match,
Ceux-ci n’ont rien oublié au coup de sifflet final et se sont montrés à leur tour exigeants en imposant à Lionel de revêtir le costume « Borat ».

Cette page facebook  étant dédiée au groupe juniors, une grande majorité d’entre eux a -18ans.

C’est donc pour cette raison que nous ne pouvons pas diffuser une photo de Lionel BORAT, ce qui lui évitera quelques emmerdes.

PS : merci à Charles AZNAVOUR pour les références à quelques-uns des ses titres (9) que j’ai glissées dans ce compte-rendu.