Index / Actualités seniors / Reprise de l’entraînement, hier, pour les Orléanais au 12e Régiment de cuirassiers à Olivet

Reprise de l’entraînement, hier, pour les Orléanais au 12e Régiment de cuirassiers à Olivet

C’est reparti pour les orléanais.

3911374
Jimmy Belouet donne ses consignes avant le premier entraînement. © photo alban gourgousse

À un peu plus d’un mois de la reprise de la Fédérale 2 (match d’ouverture le 9 septembre contre Issoire), le RC Orléans a repris le chemin de l’entraînement avec un nouveau staff et de nombreux nouveaux joueurs.
Il va falloir s’y faire. Ce n’est plus Franck Cohen l’entraîneur du RC Orléans mais bien Jimmy Belouet et Yann Marchais. Lors d’une intersaison « chargée », beaucoup de nouvelles têtes sont apparues au stade des Montées. C’est là qu’avaient rendez-vous, hier soir, le duo d’entraîneurs et leurs joueurs. Enfin aux Montées en premier lieu, puis sur un terrain au 12 e Régiment des cuirassiers à Olivet, puisque le stade habituel à Orléans est en travaux. Et Jimmy Belouet (entraîneur avec Yann Marchais), qui a encore deux dossiers à boucler sur le recrutement, avait envie de débuter cette saison 2018-2019 : « Très clairement. Cela a été une intersaison mouvementée de par le contexte. Quand un staff est en place depuis des années et qu’on passe sur un nouveau projet, il y a forcément des moments mouvementés. Et un turnover de joueurs. Mais, on veut jouer un rôle dans cette poule. »
Une poule qui regroupe de grands noms du rugby français. « On est très content de la poule d’un point de vue sportif. On est enthousiaste de jouer Périgueux, Tulle, Limoges et d’avoir de très belles affiches aux Montées. Après, on est un peu dans l’inconnu. Parce que ce sont des clubs qu’on connaît moins. Mais, eux aussi nous connaissent moins. On est dans l’inconnu au regard du niveau de cette poule, d’autant qu’on a en face de nous des bastions du rugby et des équipes qui ont des moyens bien supérieurs aux nôtres. »

Formation et efficacité

Une équipe du RCO qui misera également sur les jeunes : « Oui, il y en aura une dizaine », explique Jimmy Belouet. « Soit des juniors qui montent, soit des jeunes joueurs à potentiel du secteur. Un surplus sur qui on compte pour l’avenir. »
Mais une équipe du RCO avec quel projet de jeu ? « On ne va pas réinventer le rugby. Mais, on a des convictions fortes. La capacité à avoir un gros état d’esprit de groupe, c’est quelque chose qui nous tient à cœur. On veut vraiment travailler là-dessus. On veut produire du jeu aussi mais on souhaite cibler les moments où on veut jouer. Et être beaucoup plus efficace. Jouer, c’est bien beau, mais gagner c’est mieux. »

L’effectif

– Ils partent. Lemoine (arrière, Beaune), Hémilembolo (pilier, Chartres), Pécile (3 e ligne, Chartres), Coranson (3 e ligne, Chartres), A. Couquet (talonneur, Blois), Pipault (centre, Marseille).
– Ils arrêtent. Gröll (2 e ligne), Nicolle (pilier), Habert (3 e ligne), Edwin Momha-Bellnoun (ailier).
– Ils arrivent. Pathelise Manufekai (20 ans, pilier, Espoirs Massy), Xavier Boulebsal (28 ans, talonneur, Domont), Nicolas Pouplot (27 ans, 3 e ligne, Orsay), Boris Nasso (27 ans, ailier, Graulhet), Gaëtan Nkoy (25 ans, 3 e ligne, Blois), Nathanaël Hiscock (27 ans, arrière\centre, Angleterre), Paul Lebrault (23 ans, arrière\ailier, Tours).

Article de la République du Centre du mercredi 1 août 2018 – Alban Gourgousse
© photo Alban Gourgousse