Index / Actualités générales / Entre deux portes…Quentin Burelle

Entre deux portes…Quentin Burelle

RCO-0011Quentin, peut-on revenir sur cette dernière journée de championnat ?

C’était exceptionnel, pour ma part, je n’ai préparé le match que pour le gagner, mais jamais je n’ai penser que Rennes pouvait perdre au PUC. On voulait marquer les esprits en gagnant ici avant d’éventuels barrages contre Le Rheu. A 20 minutes de la fin du match Franck nous annonçait les problèmes de Rennes, alors on a commencé à y croire. Ma famille, présente dans les tribunes, suivait ce match et nous transmettait les informations.

Tu as été particulièrement en verve sur cette rencontre ?

J’ai surtout été là au bon moment pour conclure le bon travail effectué par les copains au préalable. On m’a, par ailleurs crédité de  3 essais, mais le dernier revient à Jérémy Lemoine. On a été très performant au niveau des ballons de récupération ce qui a permis, après un bon travail de tous, à Jérémy de conclure au terme d’une magnifique  action.

Cet épilogue heureux vous permet de mieux préparer les 16ème ?

Effectivement, on se concentre particulièrement sur le physique pour  rester en forme, on ne reprendra le ballon que la dernière semaine avant le match aller.

Cette qualification directe est un avantage ?

Oui, forcément, nos adversaires feront leur 5ème match consécutif lorsqu’ils viendrons à Garcin, alors la fatigue, les blessures voire des cartons pourraient handicaper  éventuellement l’adversaire.

Comme voyez-vous  ces phases finales ?

L’ambition, c’est de jouer à fond, on verra, ce n’est que du bonus puisque l’objectif de la saison est largement atteint, alors on va peut-être changer complètement de jeu puisque l’on n’aura aucune pression.

Merci Quentin